VOTRE JARDIN DE FLEURS ET À L’OMBRE? CHANCEUX!

Un aménagement paysager à l’ombre ? Vous pensez qu’il n’y a pas grand-chose à faire? Au contraire! C’est merveilleux, car il y a plein de possibilités.

Pour un aménagement paysager vous donnant le maximum de satisfaction à l’ombre, il est fortement suggéré de combiner des fleurs vivaces et des  annuelles .  Selon notre expérience de paysagiste, si vous ne mettez que des fleurs vivaces, le gros de la floraison sera au printemps et très peu en été, car la lumière atteint le sol qu’ au printemps.

La base du succès d’un aménagement paysager à l’ombre : .

 

  1. Faire d’abord le bon choix de plantes selon le type d’ombre. Il existe 3 principaux types d’ombre : L’ombre légère, moyenne et la dense classée selon le nombre d’heures de luminosité qui arrive au sol.
  2. Pour la culture, il existe les 3 mots importants de nos paysagistes : préparation, préparation, préparation, du sol. Le secret est dans la terre ! Pour avoir de belles plantes, elles doivent être bien nourries et avoir l’eau nécessaire.
  3. Si la plate-bande de votre aménagement paysager est sous un arbre, il y a une grande compétition pour la nourriture et l’eau qui s’installe entre l’arbre et les fleurs qu’on a plantées en dessous. De plus, sous un arbre, le sol est à la base très pauvre en nutriments et beaucoup plus sèche que toutes autres plates-bandes, l’arbre formant un immense parapluie.

 

Donc, que faire ??

Notre paysagiste vous conseille d’ajouter d’abord de la terre brune. Elle conserve mieux l’eau et les nutriments. Attention de laisser la base de votre arbre entièrement dégagé. Idéalement, une couche entre 10 et 12 pouces ( 25 à 30 cm ) est nécessaire.

En aménagement paysager, l’apport d’amendements et d’engrais est aussi primordial pour la réussite de votre jardin paysagiste. Pour s’assurer de bien conserver les nutriments autour des racines et l’humidité, ajoutez de la mousse de tourbe, du compost et la quantité de chaux requise. Habituellement, un pH entre 6 et 7 est convenable. Faites analyser votre sol afin de savoir la quantité exacte de chaux à incorporer pour régulariser le pH, si nécessaire. Ajoutez à cela, de bons engrais granulaires. Nous recommandons ceux à base de fumier, de crabes et d’algues. Une fois la plantation faite, incorporez en mai des engrais granulaires surtout riches en azote et d’autres riches en phosphore en juin et une autre fois en début juillet (maximum). Refaire le même procédé en automne, en choisissant un engrais riche en potassium afin de renforcir vos plantes pour la saison froide. Tout est possible pour aménager votre jardin extérieur.

Ex : 4 – 5 – 7 : azote – phosphore – potassium

@

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins de connexion, communément appelés cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques anonymes de visites.